ILAS MUJRERES

Le 25-08-1982 • Pays : Mexique

On termine nos vacances à l'Isla Mujeres est situé dans la mer des Caraïbes, près de la péninsule du Yucatan, dans le sud du Mexique.Endroit très fréquenté par les touristes françcais,peu de choses à faire...la farniente est à l'honneur ici ! On en a profité pour aller faire du snorkeling dans la mer caribéenne et on n’a pas besoin d’aller trop loin ou trop profond pour voir des recifs coralliens magnifiques et les superbes poissons multicolores.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Syndication :
CHICHEN ITZA

Le 23-08-1982 • Pays : Mexique

 

  

Le temple des Aigles et des Jaguars présente des aigles dévorant des coeurs humains et des jaguars symbolisant la course du soleil pendant le jour, puis sa descente dans l'inframonde, la nuit.

 

TEMPLE DE VENUS 

TEMPLE DES AIGLES ET DES JAGUARDS 

 

TEMPLE DES AIGLES ET DES JAGUARDS 


Nous arrivons au Caracol (en Espagnol : l'escargot) : l'observatoire cylindrique date du X° siècle.

 

 

Une tour de 11 m débouche, par un escalier en colimaçon, sur une chambre d'observation percée de quatre ouvertures au sommet, à 24 m de hauteur. Il est orné de mascarons du Dieu de la pluie, Chaac, de petits animaux et de la représentation de Quetzalcóatl.Les Mayas cherchaient dans le ciel les indices du destin : ils suivaient ainsi le trajet des astres, les solstices et les équinoxes, et déterminaient les dates de l'année, les fêtes, les événements et les sacrifices à accomplir.

 


Au Temple des Crânes, une plate-forme en pierre affiche des rangées de crânes humains et d'autres aigles dévoreurs de coeurs... De même, sur d'autres plates-formes voisines, voit-on des images tout aussi horribles, représentant d'innombrables années de sacrifices ...

 

MUR  DES CRANES



Le Quadrilatère des Nonnes, (VII° et VIII° s.) auquel les Espagnols ont donné ce nom à cause de la ressemblance qu’ils voyaient avec un couvent. C’est plus certainement un palais royal ordonné autour d’un patio.

 

 

 

 

 

 

  


Le Cenote Sagrado, ou lac sacré, est un puits naturel, aux parois verticales, profond d'une vingtaine de mètres. On a trouvé, dans ses eaux opaques, de nombreux objets sacrificiels : restes de femmes et d'enfants, disques en or ciselé, parures de jade : art divin de la ciselure associée aux sacrifices sanglants...

 

 

 

 

Syndication :
CHICHEN ITZA

Le 23-08-1982 • Pays : Mexique

Nous arrivons à Chichén Itza, (le puits de la tribu Itza), au coeur du Yucatan. De 750 à 1220, Mayas, Toltèques et Iztaes nous offrent une succession de palais et pyramides féeriques.

Le Castillo ou pyramide de Kukulkan, qui présente, sur un soubassement carré de 55 m, 9 corps échelonnés symbolisant l'inframonde, (les limites du monde des morts). Il est entouré de 4 escaliers de 91 marches (91 x 4 plus la plate-forme = 365, soit le nombre de jours de l'année solaire). Ses 18 terrasses sont les mois du calendrier maya, et chaque façade révèle 52 tableaux, un pour chaque année du cycle du calendrier.

 

pyramide el castillo 

 

pyramide el castillo 

 

pyramide el castillo 

 

 

Cette pyramide en renferme une autre, plus petite, une des plus anciennes constructions toltèques de la péninsule, à laquelle on accède par un escalier étroit. C’est là qu’on a trouvé un trône peint en rouge, en forme de jaguar, avec des incrustations de jade et une statue de Chac-Mool.

 

 

 

 

 

 

Le Chac-Mool qu’on retrouve, au fond, au sommet du Temple des guerriers, un bel édifice de 40 m de côté. C'est un homme couché sur le dos, renversé en arrière, les jambes repliées. La tête de coté regarde les spectateurs, sur le ventre est posé le récipient sacrificiel : était-ce un dieu de la pluie ou de la fertilité ?

 

temple des tigres 

 

temple des tigres 

 

 

 

 

 

 


Lors des équinoxes de printemps et d'automne (20 mars et 21 septembre), vers 3 h de l'après-midi, les rayons du soleil dessinent, sur la rampe, 7 triangles d'ombre et de lumière...

Le corps lumineux d'un immense reptile semble alors sortir du temple du temple de Kukulkan et descendre en ondulant les 91 marches pour s'unir à la tête de serpent sculptée dans la base du soubassement : un jour, disent les Mayas, le grand roi Itza reviendra avec ses 12 guerriers...


Plus loin, nous voyons un des 9 jeux de la pelote, ou "Tlatchtli", de Chichen-Itza. C'est le plus grand et le mieux conservé de toute la Mésoamérique.

C’est une aire rectangulaire de 168 m par 70 m, délimitée par 2 longues terrasses. Le bas des murs, en plus de banquettes pour les spectateurs est orné de bas-reliefs de joueurs de balle, se dirigeant vers un symbole central qui représente la mort.




jeu de pelote 

 

jeu de pelote 

 Agenouillé, le vainqueur est décapité, ce qui est un honneur ! De son cou jaillit le sang sous forme de serpents, de guirlandes de fleurs et de feuilles. Face à lui, son adversaire tient dans une main la tête de sa victime et dans l'autre, le couteau d'obsidienne du sacrifice....

 

jeu de pelote 

 

 

 


Le jeu de balle était surtout un rite.

Deux équipes de un à sept joueurs s'affrontaient sur un terrain divisé en deux, longitudinalement ; elles se renvoyaient un ballon en caoutchouc plein, d’à peu près trois kilos, en se servant des hanches, des coudes, des avant-bras, des épaules ou des fesses, sans utiliser ni les pieds ni les mains ni la tête et devaient l’expédier dans un anneau de pierre scellé au milieu de chacun des deux grands murs opposés.






Syndication :
UXMAL MEXIQUE

Le 19-08-1982 • Pays : Mexique

Uxmal, qui signifie "trois fois reconstruite" est moins étendu que Chichen Itza.

VUE D ENSEMBLE 

 

 

 

 

La couleur rosée du calcaire donne une beauté magique au lieu, au milieu d'une végétation tropicale. La ville, fondée vers l'an 700 a compté jusqu'à 25 000 habitants. Lorsqu'elle fut abandonnée, après l'an 1000, est-ce à cause du manque d'eau, crucial en cette région ? C'est l'une des hypothèses avancées par les archéologues.

 

 Nous trouvons ici un complexe palatial et religieux important composé d’édifices horizontaux, rectangulaires, regroupant de nombreuses salles autour de cours intérieures. Les Espagnols, à cause de la ressemblance qu’ils voyaient avec un couvent, l’ont appelé le quadrilatère des Nonnes, la "Casa de las Monjas".

QUATRILATERE DES NONNES 

 

QUATRILATERE DES NONNES 

 

QUATRILATERE DES NONNES 

 

QUATRILATERE DES NONNES 

 

QUATRILATERE DES NONNES 

 

QUATRILATERE DES NONNES 

 

QUATRILATERE DES NONNES 

 

QUATRILATERE DES NONNES 

Elle est bâtie dans le style Maya avec ses nombreux symboles du dieu de la pluie et du "serpent à plumes", qui indiquent une influence Toltèque. Ce style se reconnaît aussi à ses fausses voûtes, ses ornementations abondantes qui apparaissent surtout sur la partie supérieure des façades. Les édifices de la Cour du Couvent comportent au total 74 salles.

 

 On se demande si ce palais résidentiel n’hébergeait pas aussi une école militaire, et si, dans les temples, ne vivaient pas des prêtres et des jeunes gens qui allaient être sacrifiés au dieu Chaac, le dieu de la pluie.

Plus à l'est, le Palais du gouverneur un long bâtiment étroit de 95 m sur 3,5 m, dressé sur un soubassement de pierres, est très impressionnant. Orné d'une frise en mosaïque de 20000 pierres sculptées montrant des personnages stylisés, des motifs géométriques, des représentations du dieu Chaac, il servait à la fois de résidence pour le souverain et de lieu de réunion des nobles.

PALAIS DU GOUVERNEUR 

Devant le palais, sur une plate-forme dans laquelle les archéologues ont découvert des offrandes précieuses et des bijoux, se trouve un autel ou un trône en forme de jaguar bicéphale.

Quant à la pyramide la plus haute c'est celle du Devin (la piramida del Adivino). C'est la seule pyramide ronde du Mexique, bâtie sur une base semi elliptique de 80 m sur 60.

PYRAMIDE DU DEVIN 

 

PYRAMIDE DU DEVIN  

 

PYRAMIDE DU DEVIN  


 

 Terrain pour le jeu de balle

JEU DE BALLE 

Syndication :
PALENQUE MEXIQUE

Le 17-08-1982 • Pays : Mexique

 La péninsule du Yucatan par sa végétation exubérante est une plongée au cœur de la jungle luxuriante au milieu de laquelle se nichent de magnifiques et énigmatiques sites Mayas.

 

 

 

 

A 150 km de Villahermosa, nous atteignons Palenque, la "Pyramide creuse" un site magique, dans l'état du Chiapas. C'est un lieu de fouilles dont seul un petit secteur est dégagé de la forêt tropicale, (pas plus de 10%), mais l'ensemble visible, au milieu des collines et de la jungle, est un passionnant témoignage architectural maya.

 

 

Les ruines ont été datées des VII° et IX° siècles après J.C. Le site était un centre cérémoniel des plus importants de l'empire maya, les glyphes (pierres gravées) en témoignent.

Ce qu’on nomme le Palais se dresse sur une vaste plate-forme artificielle de 100m sur 80, haute de 10m. II forme un ensemble de bâtiments, correspondant à diverses périodes, groupés autour de 4 cours au milieu desquelles s’élève une tour de 20m de haut. Il pouvait loger la noblesse et servir pour les cérémonies importantes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Du haut de ses terrasses, on a une vue d'ensemble sur les parties dégagées du site et de la végétation luxuriante qui l'entoure encore.

Dans l'ensemble des constructions, on retrouve la "voûte maya". C’est une voûte en encorbellement qui n’a pas de clé, ce qui produit une étroite ouverture triangulaire plus qu’une idée de voûte. Elle comporte toujours neuf strates de pierre représentant les neuf étages du monde souterrain. Cette technique permettait de construire des salles longues, bien qu’étroites.

 

 

 

 

 A côté, la Pyramide des Inscriptions, bâtie au VII° siècle, surmontée d'un temple, abrite un tombeau découvert en 1919 par Alberto Ruiz L'Huilier. Au sommet de la pyramide, de 21m de hauteur, se dresse le temple à 2 galeries parallèles.

 

 

 

 

 

Au fond de la chambre centrale, les murs sont revêtus de dalles sculptées de glyphes. Une dalle protégeait un escalier descendant dans une crypte, à 22,5m au-dessous du niveau du temple.

Au bout de 67 marches impressionnantes, nous arrivons à la crypte qui contient un immense sarcophage de pierre, celui de Pakal, le "Bouclier solaire". Il est couvert d'une dalle sculptée où il est assis en train d'être avalé par les mâchoires du jaguar de « l'inframonde ».

Dans le fond, l'arbre sacré en forme de croix surmonté de l'oiseau céleste symbolise le monde diurne. Les murs et les parois, autour, représentent ses ancêtres. Il portait un masque de jade et était entouré de nombreux objets en jade, pierre sacrée. Cette découverte a prouvé que, parfois, les pyramides Mayas pouvaient servir de tombeaux.

 

 Les 3 temples des Croix et du Soleil sont situés entre le Palais et la Colline de l'Ouest, de l’autre côté du ruisseau Otulum. 

Ils datent du roi Chan-Bahlum («serpent-jaguar»), fils de Pacal, vers 690 apr. J.-C. Ils symbolisent les trois niveaux cosmiques de l'univers : le ciel, la terre et les mondes inférieurs, et les grandes vertus souveraines. Ici, peu de stèles, mais des tableros, de grandes dalles de pierre gravées de dessins symboliques et de glyphes

 

 

 

 

 

 En face, le Temple de la Croix Feuillue doit son nom à une dalle sculptée qui représente une croix dont les extrémités représentent des feuilles de maïs et des têtes humaines, avec les symboles du soleil et de la pluie, ainsi que des prêtres portant des offrandes. Quant aux crêtes faîtières, très découpées et sculptées, elles pourraient symboliser le panache de cérémonie royal.

 

Un beau papillon! 

Syndication :
MITLA MEXIQUE

Le 16-08-1982 • Pays : Mexique

Sur la route, à 43 km de Oaxaca, nous visitons Mitla, fondé vers le X° siècle,délaissé pour des raisons encore ignorées...

CHEMIN VERS LE SITE 

 L'enceinte du site archéologique est formée d'une rangée de cactus "cierge" plantés très serrés qui s'harmonise parfaitement au paysage. 

 

 

 

 

Mitla signifie " lieu de mort " en langue Nahuatl. Le lieu, connu pour ses curieux palais, était jadis le grand centre du pouvoir et du culte des morts des Zapotèques et des Mixtèques.

Cinq complexes de bâtiments ont été dégagés dans cette vaste zone archéologique, très différents des autres sites par leur forme et leurs motifs ornementaux.

 

 

 

 L'église San Paolo, de style colonial,  a "emprunté" les pierres qui la constituent au site archéologique.

 

 

 

 

 

 

 

A Mitla, sur les bâtiments qui restent, on ne voit que des ornements de géométrie pure, jamais de figure humaine ou de représentation des dieux, et pourtant ces motifs stylisés symbolisent le Serpent à plumes.

C'est un appareillage de pierres taillées, en forme de tuiles de longueurs différentes, qui sont assemblées pour former 16 motifs abstraits traités en bandes continues.

 

 Le corridor du Palais aux colonnes contient les plus beaux motifs du site. Pour réaliser cette mosaïque de pierre, on a compté que les artisans avaient employé 100 000 pierres taillées…

 

 

C'est aussi un des rares bâtiments à avoir été construit avec des fondations anti-sismiques !

Syndication :
MONTE ALBAN

Le 15-08-1982 • Pays : Mexique

Dominant la vallée de Oaxaca, à 11 km, le site de Monte Alban s'étend sur 22 hectares, sur une plate forme artificiellement nivelée, au milieu d'une végétation dense pour l'altitude.

Son nom actuel, « Monte Alban » signifie en espagnol « montagne blanche ». Les Zapotèques le nommaient Danipaguache, ce qui signifie « montagnes sacrées », les Mixtèques Ocelotepec, « la montagne du Jaguar »

   Le Jeu de Balle est le premier monument que l'on visite. La piste, en forme de H, est bordée d'une terrasse puis d'un talus qui a perdu ses gradins, d'où les spectateurs assistaient au jeu rituel. Cette piste, de type ancien, ne comporte pas encore les anneaux caractéristiques (tlachtli) qui n'apparaîtront qu'à l'époque toltèque. Sur le sommet des talus existaient des temples dont il ne reste aujourd'hui que les bases.

 

 

L'Acropole, au centre, est entourée de terrasses et de palais, de temples à degrés, de pyramides, d'un observatoire astronomique, de souterrains, encore en cours de déchiffrement.

 

 

 

 

 

On pense qu'à son apogée, la ville zapotèque devait abriter une population d'environ 25 000 habitants, avant de décliner pour des raisons inconnues. Ensuite les Mixtèques l'auraient utilisée comme site funéraire, avant de l'abandonner à leur tour...

 

 

 

 

Nous admirons des stèles, nommées «los danzantes» (les danseurs). Ainsi nommés à cause de leurs attitudes acrobatiques, ces personnages représentés sur des dalles de 3 m de hauteur sont plutôt considérés comme des victimes propitiatoires lors de sacrifices religieux, car ils sont nus et certains semblent mutilés.

 

 

 

 

 

 


 


Syndication :
PUERTO ESCONDIDO ET OAXACA

Le 14-08-1982 • Pays : Mexique

 

 

 

 

 PUERTO ESCONDIDO

 

Puerto Escondido a été fondée comme un village de pêcheurs,un port pour les grains de café d'expédition. Les premières plantations de café ont été fondées dans les années 1870, dans les environs de el Cerro de Pluma, "Montagne de plume".Si la ville en elle-même est sans intérêt particulier, les plages, en revanche, sont superbes.

 

 

 

 

LA RUE PRINCIPALE 

 

LA RUE SECONDAIRE 

 

Voici l'accueillante entrée de notre hôtel !! 

ENTREE DE NOTRE HOTEL 

 

 

 

 

 

 OAXACA

 

 

 Oaxaca dispose de nombreux édifices coloniaux, même si des tremblements de terre ont endommagé ou détruit une grande partie des bâtiments les plus anciens.Quelques parcs tranquilles, un Zocalo (place centrale) grand et animé. De beaux monuments de l’époque espagnole.  Des boutiques vendant le cacao de la région.

place a oaxaca 

 

 

 ancien monastere transformé en hotel de luxe  

 

 

ancien monastere transformé en hotel de luxe 

 

 ancien monastere transformé en hotel de luxe  

 

 Procession et fanfare à l'occasion de la fête des taxis

 

 

Syndication :
ACAPULCO

Le 12-08-1982 • Pays : Mexique

Acapulco ou Acapulco de Juárez est une ville portuaire de l'État du Guerrero, au Mexique.

Elle est située à 400 km de Mexico dans une baie profonde semi-circulaire presque fermée, facile d'accès et dont le mouillage est si sûr que les bateaux peuvent rester le long des rochers qui bordent la côte. Sa population d'après le recensement de 2005 est de 786 830 habitants.

La ville est construite sur une bande étroite (moins d'un kilomètre), de terrain plat, entre la côte et les montagnes qui encerclent la baie. Ces dernières sont d'une grande beauté mais provoquent un climat exceptionnellement chaud et malsain

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MAISON DE JOHN WAYNE 

 

 

SAUT DE LA MORT 

 

ESPADONS 

 

 

 

 

 

 

 

VENDEUR DE LIMONADE 

 

Syndication :
GUARAJUATO ET SAN MIGUEL DE ALLENDE

Le 10-08-1982 • Pays : Mexique

 

 GUARAJUATO

 

Fondée par les Espagnols au début du XVIe siècle, la ville est devenue le premier centre mondial d'extraction de l'argent au XVIIIe siècle. On retrouve ce passé dans ses « rues souterraines » et la « Boca del Infierno », puits de mine impressionnant qui plonge à 600 m sous terre. L'architecture et les éléments décoratifs des bâtiments baroques et néoclassiques de la ville, résultat de la prospérité des mines, ont eu une influence considérable sur l'industrie de la construction dans une grande partie du centre du Mexique.

 

 

 

 

 SAN MIGUEL DE ALLENDE

 

 San Miguel de Allende est une ville classée au patrimoine mondial de l'humanité de l'UNESCO.La ville fortifiée, établie au XVIe siècle pour protéger la route intérieure royale, a atteint son apogée au XVIIIe siècle quand de nombreux édifices religieux et civils ont été construits dans le style baroque mexicain.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Syndication :
SAN BLAS MEXIQUE

Le 09-08-1982 • Pays : Mexique

 

 

 

SAN BLAS 

 

San Blas est une ville portuaire au bord de l'océan Pacifique. La ville a été fondée au cours de la colonisation espagnole. Le port de San Blas était un des plus importants de la Nouvelle-Espagne et il a été le point de départ d'un grand nombre d'expéditions dans le Pacifique.

Paradis pour les surfeurs,nous sommes venus ici pour faire une courte expédition dans la proche forêt amazonienne.Notre arrivée a été cuisante car à peine sortis  du bus nous avons été attaqué (et le mot est faible!) par une armée de moustiquos!!!aie ,aie, aie carambar! en plus ils nous suivent jusqu'à notre hôtel !! L'hôtelier a bien ri en nous voyant nous mettre des coups afin de tuer ces maudites bestioles! il a  quand même mis fin à notre calvaire en nous pulverisant de produit anti moustiques ,genre bombe pour l'interieur,pas franchement fait pour la peau mais qu'importe!

 

 

 

Le lendemain à l'aube nous avons fait un périble en barque sur l'amazone.Une belle végétation ou niche de beaux oiseaux. 

 

A NOUS L AMAZONIE 

 

 

 

 

 

AVOCATIER 

 

 

 

 

Syndication :
PUERTO VALLARTA MEXIQUE

Le 08-08-1982 • Pays : Mexique

Puerto Vallarta est une ville qui se situe  sur l'océan Pacifique. C'est un grand port et une destination touristique importante. 

 

 

 

 

 

 En raison de ses plages, de la qualité de la température, la région de Puerto Vallarta a été le lieu de tournage de plusieurs productions cinématographiques dont la nuit de l'iguane avec Ava Garner et Richard Burton,vengeance avec Kevin Costner et le chihuahua de Beverly Hills.

 

 

 

 

 


Syndication :
ILE PATZCUARO

Le 07-08-1982 • Pays : Mexique

Les alentours du Lac de Pátzcuaro et ses îles sont habités par la communauté indigène qui conserve la plupart de ses coutumes et traditions.

 A l’ approche de l’île, on distingue dans la brume qui recouvre le lac des petites barques sur lesquels s’agitent des hommes qui portent de grands filets, ce sont les pêcheurs de mariposa, du nom de leur filet qui traditionnellement servait à pêcher de la friture de poissons blancs 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

Sur cette île régne la saleté mais surtout une grande pauvreté ,nous sommes très mal à l'aise,pas à notre place et surtout impuissants! 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Syndication :
PATZCUARO

Le 06-08-1982 • Pays : Mexique

 Patzcuaro est une grande ville fondée en 1320,elle a conservé son caractère colonial et a été nommé  l'une des 100 villes historiques du monde par les Nations Unies.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Casa de los Patios (Chambre des Onze cour) a été construite en 1742 pour les religieuses dominicaines de l'ordre de Santa Catarina de Sena.

 MAISON DES 11 PATIOS

 

MAISON DES 11 PATIOS 

 

 Dans le couloir, à l'ouest, la plus ancienne partie, il y a une fontaine et un portail baroque menant à une chambre qui avait une baignoire avec l'eau courante chaude et froide , un luxe rare à l'époque.

 

MAISON DES 11 PATIOS 

 

 

  

Syndication :
MORELIA MEXIQUE

Le 05-08-1982 • Pays : Mexique

EGLISE DE LA COMPANIA

 

Morelia est une ville du Mexique central, à mi-chemin entre Mexico et Guadalajara, elle fut fondée par Antonio de Mendoza le 18 mai 1541 sous le nom de Valladolid. Elle a été renommée en 1928 en l'honneur du héros de l'indépendance José María Morelos y Pavón, qui y était né.

 

EGLISE DE LA COMPANIA  

 

SAN AUGUSTIN 

 

SAN AUGUSTIN 

 

SAN AUGUSTIN 

 

 

 

RUE SAN AUGUSTIN  

 

RUE SAN AUGUSTIN  

 

 

PLACE SAN AUGUSTIN 


Syndication :
TEOTIHUACAN MEXIQUE

Le 04-08-1982 • Pays : Mexique


 

 

 

Situé dans la vallée de San Juan, à 50 Km au nord-est de Mexico, Teotihuacán en "Nahuatl", langage Aztèques, peut se traduire par : "Le cité où les hommes se transforment en Dieux"

La légende raconte que c'est là que les Dieux se réunirent pour créer le Soleil et la Lune.




La grande "Chaussée des Morts", large de 45 mètres et longue de près de 2 kilomètres, mène au "Temple de Quetzalcóatl" (le serpent à plumes) que l'on nomme aussi la "Citadelle",

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Au Nord se dresse la Pyramide de la Lune. L'on peut grimper au sommet  même si certains passages sont périlleux.

La pente est raide et, par endroit, les marches font moins de 10 cm de largeur.

 

 

 

 

 

 



La Pyramide du Soleil qui mesure 70 m de hauteur et 220 m² au sol est l'une des plus grandes au monde (la 3ème après celles d'Egypte)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

Syndication :
CARTE DU CIRCUIT MEXIQUE

Le 03-08-1982 • Pays : Mexique

 Notre circuit au Mexique en prenant bus,taxis et avion ,environ 4867 km....

 

 

 

Syndication :

Copyright © Brigitte et Philippe Tous droits réservés. Theme by Laptop Geek adapté pour Kikooboo.